RANARISON Tsilavo établit la première facture de la société française EMERGENT qui a permis de virer 37.245 USD

Résumé de cette affaire invraisemblable : RANARISON Tsilavo a signé tous les ordres de virement
  1. La totalité des virements signés par RANARISON Tsilavo lui-même objet de la plainte pour abus de biens sociaux

 

11:11
moi : OK
Tsilavo : Sinon hanao ilay Facture de Virement BNI aho izao. 36 000 USD
Tsilavo : Je vais maintenant établir la facture de Virement BNI. 36 000 USD
Chat de Solo avec RANARISON Tsilavo du 9 mars 2009 à 11 h 58

C’est clair et net,  c’esr RANARISON Tsilavo qui  va établir la facture de la société française EMERGENT qui va accompagner le virement bancaire signé par RANARISON Tsilavo

 

Chat avec Tsilavo RANARISON qui va faire les factures EMERGENT le 9 mars 2009 à 1 h 58

Alors que RANARISON Tsilavo demande le 7 novembre 2013 à la société CISCO SYSTEMS de lui confirmer sur la réalité de différentes factures dont la facture de 37.245 USD ( 1ère ligne de la liste des 76 factures)..

L’ordre de virement signé par RANARISON Tsilavo a été déposé le 9 mars 2009 à la banque BNI, le tampon de BNI faisant foi.
Un ordre de virement doit être accompagné de la facture du fournisseur qu’est EMERGENT NETWORK SYSTEMS, le destinataire des ordres de virement

 

L’avis de bonne fin envoyée par la banque BNI le 10 mars 2009  sur ce virement de 37.245 USD signé par RANARISON Tsilavo

 

RAHARISON Gisèle a attendu les factures de EMERGENT servant de pièces pour les virements depuis le 6 mars 2009
« Les bordereaux pour le virement de USD pour Emergent sont prêts : bordereau de Boa ou bordereaux de BNI ; en attente de facture pour le transfert« 

RANARISON tsilavo a établi le 9 mars 2009 la factures EMERGENT d’environ 36.000 USD comme il a été dit plus haut

Cette déclaration à la police économique d’Antananarivo est donc erronée puisque c’est le plaignant lui même qui a établi les factures de la la société française EMERGENT NETWORK dont cette 1ère facture de 37.245 USD.

En septembre 2012, j’ai reçu la confirmation que la société EMERGENT NETWORK SYSTEMS basée en France appartient exclusivement à Solo. Constat confirmé, à ma demande, par les employés licenciés de l’entreprise qui ont relevé des mouvements douteux de transfert de fonds qu’ils ont effectués sur ordre de Solo…
… Concernant la société EMERGENT NETWORK SYSTEM, les preuves entre mes mains ont permis de déceler les modalités de virement de fonds vers les comptes de EMERGENT : des factures faisant part de la vente de licence de logiciels CISCO SYSTEMS sont établies au nom de EMERGENTet envoyées à CONNECTIC.
Il est par conséquent prouvé que toutes les factures utilisées pour payer et virer les fonds sur les comptes de EMERGENT s’avèrent fausses

<

Conclusion :
1 – L’avis de virement du 9 mars 2009 a été signé par RANARISON Tsilavo, le plaignant lui-même
2 – RANARISON Tsilavo dit clairement le 9 mars 2009 qu’il va établir une facture au nom de la société française EMERGENT NETWORK
3 – En aucun moment, Solo n’est intervenu dans ce premier virement.
4 – Ce premier virement fait partie des trois virements qui ont permis de payer les deux premières factures de WESTCON Afriva.

La totalité des virements signés par RANARISON Tsilavo lui-même objet de la plainte pour abus de biens sociaux